Alors qu’il est important de noter qu’aucun outil ne peut garantir la conformité avec une législation aussi complexe, le Opt-in Manager peut certainement aider les utilisateurs Act! à sauver temps et argent dans l’obtention du consentement de leurs clients et prospects..

Questions fréquemment posées (FAQ)

Voici la liste des questions les plus fréquemment posées au sujet de Opt-in Manager.

  • Est que le Op-in manager est un achat unique ou un abonnement ? 
    Opt-In Manager est un abonnement annuel.
  • Comment est-il différent du produit similaire Act4CASL propose en 2014 ?
    Le Opt-In Manager vous permet d’éditer votre modèle de e-mail, générer un lien de contact unique pour les consentements (Opt-ins),  inclus des fonctions de livraisons additionnelles, et offre un meilleur support pour les services e-mail basés sur le navigateur Internet (en ligne). 
  • La demande de consentement n’est-elle pas une violation du GDPR ?
    Afin d’être à 100% certain, nous recommandons aux utilisateurs d’envoyer la demande de consentement avant le 25 mai.  Ceci dit, les e-mails demandant ce genre de permission, s’ils ne contiennent pas d’annonces marketing, sont généralement reconnus comme étant une tentative de conformité.  Ces e-mails ne doivent pas faire la promotion d’autres produits ou services lors de ce type de demande.  Nous ne sommes pas des avocats, et encourageons nos clients à obtenir un avis légal sur la matière.
  • Est-ce que j’ai toujours besoin d’un fournisseur d’e-mail si j’utilise le Opt-In Manager?
    Oui, le Opt-In Manager doit être configuré avec vos paramètres e-mail pour envoyer le e-mail.  Les services comme SendGrid et autres peuvent offrir une alternative.  Comme le Opt-In Manager fut conçu pour effectuer un envoi à partir de votre recherche de contacts dans Act!, nous suggérons l’envoi de vos requêtes à de petits groups de contacts à la fois.
  • Est-ce que j’ai besoin du Opt-In Manager si les clients me donnent un consentement verbal d’envoi d’e-mail?
    Absolument. Le GDPR mets le fardeau de la preuve de réception du consentement à l’émetteur.  L’enregistrement du consentement verbal sera faible face à une plainte de quelqu’un ayant fourni une telle permission.  Opt-In Manager conserve la date, l’heure, et le code de transaction unique pour le consentement obtenu.  Contrairement à notre outil Act4CASL précédent, Opt-In manager ne sauvegarde PAS l’adresse IP de la personne ayant donné son consentement.
  • N’est-il pas suffisant que je fournisse une option de désabonnement (Opt-out) dans mes e-mails ?
    Non, l’option de désabonnement est une provision du CANSPAM Act de 2003 au Canada. GDPR et CASL nécessitent la permission explicite (opt-in) de vos destinataires.
  • Mon contact a fait affaire avec nous, et demande de l’information au sujet de transactions effectuées dans le passé.  Ceci correspond certainement à un “consentement” ?
    Peut-être pas, comme ceci est considéré comme un consentement “implicite”, qui a une durée fixe dépendant d’une couverture plus large de considérations sur la vie privée, alors il est prudent de dire qu’un tel consentement “implicite” n’est pas suffisant pour CASL, et c’est la même chose pour le GDPR.

 

 

2018-04-20 14:25:05
 
Comments List